AsiaTravel : Step 2 Chiang Mai, Thailande

chiang_mai

Etape 2 du voyage : le Nord de la Thaïlande. 12h de train de nuit, hyper confort cela dit en passant, nous qui pensions limite partir dans un trip du genre « Rendez-vous en terre inconnue », en fait pas trop. Donc le Nord, dépaysant, relaxant après la folie de Bangkok, en un mot : R E S P I R E . Et mange aussi, on est quand même là pour ça. J’ai adoré Chiang Mai, je saurais pas dire pourquoi, mais cette petite ville a tout de mignon, des petites rues, des petits magasins tout colorés, des temples magnifiques, on se ballade à pied, il y a du monde mais pas trop. Notre hôtel, le Gap’s House était top, bungalow au milieu d’un jardin luxuriant, A  S M A L L  P A R A D I S E .

  • MAE PA SRI

maepasri

Un des rares restaurants où nous avons mangé, assis à table en Thaïlande, car on a plutôt arpenté les marché et petits stands, où les barbecues posés sur un scooter (véridique). Mais ce petit resto aux tables vert fluo en mode hippie vaut le détour, les plats étaient très bon, pas cher, mais ça c’est un peu la norme en Asie. J’ai goûté le jus de longane, genre de petits fruits entre le litchi et le rambutan, TROP BON, les bananas rolls, pas franchement traditionnels à mon avis, mais bons quand même : bananes cuites dans des feuilles de brick avec du miel ou du sirop, crousti-fondant très très yummy. Donc pour changer un peu des marchés, une petite adresse cool, bien située dans une des rues principales de Chiang Mai.

Mae Pa Sri 177 Ratchamanka Road, Chiang Mai, Thaïlande

  • Chiang Mai Night Bazaar

Le concept du night market est vraiment typique des pays d’Asie, j’ai adoré, on dirait que c’est kermesse tous les soirs : sur une grande place, des échoppes de toutes les nourritures possibles, une scène avec des concerts ou des spectacles de danse, et tout le monde qui mange ensemble, sur des tables de jardin, voilà. Celui de Chiang Mai est un peu loin du centre ville, mais rien que pour la noodles chicken soup que j’y ai mangée, j’y retourne en courant à l’aise ! Sérieusement, je vais tenter de la refaire pour mettre la recette ici, mais la tâche n’est pas mince, car j’avais jamais mangé une soupe ultra super méga hyper very bonne. Et des seiches grillées, dont je ne parlerais même pas tellement je suis pas loin de cliquer sur « book a flight now ».

Night Bazaar Chang Khlan Road, ouvert tous les soirs jusqu’à minuit

2014-11-24 19.52.15_Snapseed

2014-11-24 19.52.22_Snapseed

2014-11-24 20.01.08_Snapseed

 

  • Sunday Market Walking Street

Le marché que j’ai préféré, quand on va à Chiang Mai, il faut prévoir d’y être un dimanche pour y assister, car c’est vraiment unique. La grande place du marché aux portes de la ville et les rues principales autour deviennent piétonnes, des étals d’artisanat et de la street food comme s’il en pleuvait. C’est dans ce marché qu’on a goûté les trucs les plus improbables. Touristes et locaux fréquentent ce marché, toute sorte de gens, vraiment :

10917644_10152790467584335_1220086829_n_Snapseed

Le top 3 des trucs un peu fifous :

- les crispy pancakes

crispy_pancakes

Déjà on a vu ces petites choses qui cuisaient sur une grande plaque, pensant que c’était un oeuf sur une galette, donc BIG SURPRISE quand on a croqué dedans : en fait c’était sucré, le pancake est croustillant, une sorte de meringue fondante très sucrée et des fruits râpés dessus.

- Les oeufs de caille frits

2014-11-23 20.04.40_Snapseed

Là c’est autant pour le chapeau et le tablier du monsieur que pour sa cuisine : trop mignons ces petits oeufs de caille minuscules qu’il fait cuire par 5, sans arrêt, avec ses baguettes chinoises, presque sans lever les yeux de sa poêle. Rien que pour le regarder faire et aussi parce-que c’est super bon, il faut goûter les oeufs de caille frits, en plus ça ressemble à une fleur quand il vous le sert, SO CUTIE SHINY <3

- La glace traditionnelle au durian

glaces

Des glaces, on en a pas mal mangé et à chaque fois elles avaient un truc spécial, les thaïs KNOW IT BETTER. Là c’était une glace sur une pique en bois, aux parfums traditionnels mais tradi thaï, donc carrément dépaysant pour nous : goyave, coco, thé vert, mangue, et…durian ! Ce gros fruit banni de tous les espars publics parce-que son odeur est tout sauf fruité et délicate, vraiment. D’ailleurs, son goût est farlefu aussi, même en glace, c’est très bizarre à décrire : un goût de beurre, de pastèque, amer, vraiment d’un autre monde ce durian.

Capture d’écran 2015-01-16 à 11.16.08

Et bien sûr, tout plein d’autres trucs miam miam :

10891450_10152773391414335_3810854378442122854_n_Snapseed

2014-11-23 17.58.28_Snapseed

2014-11-23 13.06.32_Snapseed

2014-11-23 16.10.05_Snapseed

Sunday Walking Street Market, Th Ratchadamnoen, de 16h à minuit.

AsiaTravel : Step 1 BANGKOK

bangkok

Step 1 de ce food report d’un mois de voyage en Asie du Sud-Est, un mois extraordinaire de découvertes WTF et hors du temps, heureusement que ce blog ne parle que de food, ça m’oblige à cibler ce que je vais raconter ici, car sinon je vous tiens jusqu’à l’année prochaine tellement c’était la folaïïïïïï. Donc on commence par la Thailande, Bangkok, dans l’ordre chrono de mon voyage, que j’ai fait avec l’ami Bartabac de son petit surnom, d’où le « ON a fait ci, ON a vu ça.. » parce-que la Reine des Tartes se trouvant trop quiche pour barouder seule, à deux on est bien.

bartabac_me

Coucou wesh

  • KHAO SAN ROAD

Bangkok la folle, la délurée, c’est pas peu dire quand on arrive direct à Khao San Road, hot spot des backpakers fraîchement débarqués. Donc sans couper à la tradition, c’est Khao San Road qui fût notre tier-quar de résidence à Bangkok, et franchement on a pas regretté.

Pour les 4 jours passés à Bangkok, il fallait tout voir, tout enregistrer et tout goûter très vite, tant cette ville est un tourbillon. Donc dès le premier soir, même avec le jet lag et la fatigue, on est partis avec pour but de faire et goûter tout ce qui s’offrait à nous. Heureusement on a pas exactement fait TOUT ce qu’on nous a proposé, parce-que Khao San Road c’est un peu la foirfouille dans la rue, TOUT est là, TOUT est à vendre, et TOUT se négocie surtout. Il y a deux rues parallèles, des stands partout, il faut les arpenter et ouvrir grand ses yeux.

2014-11-20 00.09.33_Snapseed

Dans ce night market, une bière Chang à la main, tu fais ton shopping, il est minuit, normal on est à Bangkok, Business is day AND night, et tu goûtes à tout ce que la street food thai a dans le bide. Le fameux pad thaï, mon coup de coeur, on l’a goûté partout et le meilleur était celui du premier soir fait par la petite dame sur la photo, pour environ 70 centimes d’euro, WHAT ELSE sérieux ? Donc le pad thaï, un jour quand j’aurais envie // EH OUAIS B¨$<3 // je mettrais la recette ici. C’est un plat de nouilles sautées avec beaucoup d’herbes et de légumes, un oeuf battu et des cacahuètes, crevettes ou poulet, un peu spicy et une sauce dont seuls les thaïs ont le secret, YUMMY absolu.

2014-11-19 21.20.45-1

2014-11-19 21.20.52_Snapseed

padthai

Le deuxième coup de coeur food à Khao San Road, c’est la glace à la noix de coco, servie dans la vraie noix, avec des vrais copeaux de coco fraîche dessus et des petites cacahuètes, et c’est pas de la Carte d’Or hein !! C’est de la vraie, qui tabasse avec un goût de noix de coco de la vraie vie. Bon, en effet j’ai un problème récurrent avec la coconut, on aura l’occasion d’en reparler plus tard dans un post spécial FOOD OBSESSIONS, mais saches que la coco drives me crazy.

2014-11-19 21.41.09

2014-11-20 20.35.16_Snapseed

A tout heure et même sans faim ou presque, la glace coco est là et crois moi qu’après un food-test d’un plat qui aura fait monter la température de ta langue d’au moins mille degrés, OUAIS ça existe, la glace coco, elle te sauve.

Ah tiens, et c’est ici que je me suis vue offrir une petite sauterelle grillée, comme ça pour l’apéro. Alors qu’on regardait timidement le stand d’insectes grillés, de téméraires australiens nous ont laissé taper dans le sachet qu’ils venaient d’acheter, on peut pas dire que ça cale ni que c’est délicieux, mais si ça remplaçe les Tuc de l’apéro et que c’est bon pour la santé et la planète, je dis oui. Enfin pas trop souvent quand même.

2014-11-25 19.48.43-1

Donc pour résumer, Khao San Road fut notre point de départ pour visiter Bangkok, c’est un quartier cool pour trouver un petit hôtel, la vie nocturne est vraiment sympa, la journée il n’y a rien à faire, du coup c’est un bon plan d’y dormir, ce qui permet d’y traîner un peu le soir ou en rentrant de balade, pour manger, faire du shopping, se faire masser, et tout un tas d’autres activités pour tout un tas de gens.

  • CHINATOWN

Deuxième hot spot-food à Bangkok : Chinatown. Ici, la tête va te tourner, enfin plus qu’ailleurs à Bangkok je veux dire, car cette ville est une pile électrique, mais de bonnes vibes heureusement. A Chinatown, il y a encore plus de stands et de street food que dans les autres quartiers ou street-markets. Ici ils se touchent tous, il y a quelques rues couvertes, des trucs que t’as jamais vu avant, et que JAMAIS tu n’aurais pensé manger tant ça ne ressemble à rien de ce qu’on connait. On a goûté à des tas de petits raviolis fris, galettes de céréales frites, fruits frais avec du sucre piquant, des brochettes de tofu (pas trop trop bon d’ailleurs, on préfère le poulet ou les légumes hein). Il y a tellement de choix, qu’on s’y perd un peu, mais c’est vraiment un quartier intéressant et unique, qui nous a fait comprendre à quel point la cuisine asiatique de rue est riche et tellement plus variée que ce qu’on croit connaître nous, au rayon exotique du Super U.

1_chinatown

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Centre Commercial MBK

Petit détour par le MBK, centre commercial gigantesque dans un quartier plus « business » de Bangkok. Au 5ème et 6ème étage, des enseignes de resto et des échoppes partout, avec des variantes un peu fofolles des plats tradi, comme le smoothie « mango sticky rice » que j’ai goûté, des glaces et boissons à tous les goûts possibles et beaucoup de desserts, difficiles à trouver dans les rues, la cuisine thai n’étant pas très portée sur le sucré. Et sinon, le détail qui dit bien « on est en Asie », les fake-foods, représentations plus vrais que nature mais pas toujours bien appétissantes des plats à commander, mais voyez plutôt !

fake_food

1452226_10152773428154335_7356476003237184524_n

Ah ouais, et lui aussi.

  • Marché près du Palais Royal

Bon c’est pas très précis comme dénomination, mais voilà il se trouve que malgré le fait qu’on y soit allés au moins 3 fois, je ne me souviens pas du nom de ce marché, car on est tombés dessus par hasard, sans le chercher. Mais il est très facile à trouver, lorsque l’on se trouve face à l’entrée principale du Palais Royal, il faut tourner à droite, longer le Palais et traverser la route, continuer tout droit, et on tombe sur l’entrée de ce marché GENIAL.

2014-11-22 16.31.31-1

2014-11-21 01.01.52_Snapseed

Ici nous étions vraiment plongés dans le Bangkok authentique, peu de touristes dans ce marché, des stands de fruits, de fleurs, de jus de toutes les couleurs, et des plats qui jusqu’alors étaient inconnus au bataillon. Mais ça, c’était avant :

crispy noodles soup // riz frit aux légumes et poulet

crispy noodles soup // riz frit aux légumes et poulet

Un petit restaurant avec quelques tables sous des parasols verts est devenu notre cantine pour 2 ou 3 repas. Après un essai manqué de la visite du Palais Royal, une visite effective mais TELLEMENT crevante du même Palais et un passage au Wat Pho (le Bouddha allongé), cette échoppe nous a récupérés en miettes, mais revigorés à coup de nouilles, de bière Chang et surtout de mango sticky rice, grande découverte qui me manque beaucoup, et dont la recette est dispo ici. Alors ce plat, mi-dessert, mi-goûter, c’est juste un délice, la mangue et la noix de coco avec le riz en mode sucré, c’est ouf.

mango_rice

Voilà pour les hot spots-food de Bangkok, en 4 jours de visite, on a eu un gros coup de coeur pour cette ville qui est juste dingue. Tellement à 1000 à l’heure et en même temps les gens sont posés, gentils, le type qui coupe une mangue, il le fait de la meilleure manière possible, même si ça prend 4 minutes par mangue, mais toi tu t’en fous, parce-que tu le regardes faire et il fait ça tellement bien que tu sais que ça sera bon. OUAIS.

Quelqu’un a d’autres hot spots à Bangkok ? Des coups de coeur food thaï ?

Goodbye 2014

Et Welcome 2015 !! Retour en images sur l’hiver 2014, assez calme sur ce blog, du fait de mon grand voyage d’un mois en Asie, mais qui m’a permis de ramener plein d’idées pour démarrer 2015 en mode spicy. Donc STAY TUNED pour la suite des péripéties thaïlandaises et indonésiennes sur le blog !!

Love & Best Wishes From la Reine des Tartes <3

goodbye_winter14

Mango Sticky Rice

mangostickyriceIl fait -5° dans ce foutu pays mais grâce à cette recette, je suis encore un peu en voyage t’as vu. Le Mango Sticky Rice ouvre la série de mes recettes rapportées d’Asie, qui seront répertoriées via la catégorie #AsiaTravelRecipies. Alors le Mango Sticky Rice, ça vient de Thailande, c’est un classique de la streetfood et on s’était quasiment donné pour mission d’en goûter à chaque fois qu’on en croisait, pour les comparer vois-tu et parce-que c’est ultra super bon aussi, surtout en fait. Dessert, breakfast, goûter, le MSR est partout, avec du vrai goût d’exotisme de là-bas et c’est franchement un jeu d’enfant de le cuisiner, ENJOY !!

  • Ingrédients pour 4 personnes :

- 250 g de riz rond

- 1 grosse mangue bien mûre

- 50 g de sucre en poudre

- 700 ml de lait de coco

  • Recette :

- Rincer le riz à l’eau claire et le faire cuire 20 minutes dans 500 ml d’eau bouillante et 350 ml de lait de coco.

- Pendant ce temps, découper la mangue : couper 2 médaillons dans la longueur autour du noyau, tailler des lamelles sans percer la peau, puis retourner le médaillon afin de faire ressortir les lamelles et enlever la peau. Réserver.

- Dans une petite casserole, porter à ébullition le reste de lait de coco (350 ml) et ajouter le sucre, bien remuer pendant 50 secondes environ.

- Verser le mélange lait de coco/sucre sur le riz cuit et égoutté.

- Dans un petit bol ou assiette, déposer 2 cuillères à soupe de riz tiède, et disposer quelques lamelles de mangue bien fraîches par dessus ou à côté.

- Servir aussitôt. Le riz se mange traditionnellement tiède, il est possible de le préparer avant de servir et de le réchauffer légèrement avant de servir.

Pour voir le mango sticky rice dans son environnement naturel, check mes photos de Thailande sur Pinterest

Paillettes et pain d’épices power sur toi pour Noël <3

La Reine des Tartes vous souhaite des fêtes de fin d’année qui envoient de la paillette, on pensera jus de légumes et green detox plus tard, pour l’instant, finissons le paquet de papillotes !

En parlant de papillotes, voici un petit hot spot last minute, mais qui vaut son pesant de papier doré :

Révillon a lancé une boutique éphémère rue Edouard Herriot, jusqu’au 27 décembre. Plein d’animations super cool y sont organisées, pour les grands et les enfants et on ne dit pas non à une petite papillote en ces temps vert et rouge, alors FOOOOONCEZ !!!

Capture d’écran 2014-12-23 à 16.35.04

 

Boutique éphémère Révillon

99 rue E. Herriot, 69002 LYON

du 1er au 27 décembre, fermé le 25 décembre.

Le détail du programme sur le site de la boutique.

Christmas Cookies

cookiesJingle Bells, Jingle Bells lalala lalaaaaa /// C’est Noël et passé l’âge de 6 ans, Noël, c’est moyennement les cadeaux, Noël c’est MANGER !! Alors, en attendant de se sucrer le bec avec mes trouvailles exotiques from Asia, j’avais dans mes tiroirs cette petite recette bien Noëlesque, qui peut être un chouette cadeau quand on est fauché, ou un chouette dessert festoyant ! Si vous voyez passer Santa Claus, perso je lui commande un aller simple pour Bali, parce-que franchement, ça pète sa reum **Voyez plutôt**

  • Ingrédients : pour environ 20 biscuits

Pâte :

200g poudre amande et noisette (mélanger 100g de chaque)

200g de sucre

2 blancs d’oeufs

le zeste d’1/2 de citron

4 cuil à café de cannelle

1 pincée de vanille

Glaçage :

1 blanc d’oeuf monté en neige

100g de sucre glace

Préparer les biscuits :

Préchauffer le four à 180°

  • Recette :

Dans un saladier, mélanger la poudre d’amande/noisette avec le sucre, la cannelle, la vanille et le zeste de citron.

Monter les 3 blancs d’oeufs en neige, verser les 2/3 dans la préparation précédente. Réserver le tiers restant pour le glaçage.

Bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène et collante.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur du papier sulfurisé, saupoudrer du sucre en poudre puis étaler la pâte en un rectangle d’environ 1 cm d’épaisseur.

Faire cuire environ 10 minutes.

Dès la sortie du four, avec un couteau couper la pâte en petits cubes ou avec un emporte pièce définissez des formes, mais sans soulever la pâte encore molle, une fois refroidie et durcie, vous pourrez récupérer vos biscuits détaillés.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Faire le glaçage :

icing

Verser sur le blanc d’oeuf en neige le sucre glace, mélanger afin d’obtenir un mélange brillant et lisse.

Une fois les biscuits refroidis, à l’aide d’une cuillère, les recouvrir de glaçage.

Laisser sécher 15 minutes.

Check mes photos de voyage sur Pinterest :

// Abu Dhabi

// Thailande

// Bali

Merry Lovely Christmas !!! LOVE LOVE LOVE

From Asia With Love and a lot of recipies

couv_asia
Point de recette cette semaine, car je suis un peu occupée à acheter de la crème solaire et des trucs moches Quechua de backpacker, puisque je pars en voyage dans 2 jours !! Direction l’Asie, avec un crochet à l’aller par Abu Dhabi, ensuite la Thailande, Bangkok, le Nord, puis quelques jours dans le Sud (kikou le train de 12h), next step : Bali (EAT PRAY LOVE <3 ) et enfin, quelques jours à Singapour puis Kuala Lumpur en Malaisie, et retour à Lyon pour sans doute un dodo de 28h après tout ça ! Du coup, ça risque de pas trop s’enjailler par ici sur le blog pendant quelques semaines, mais pas d’inquiétude, car je compte revenir avec de quoi vous faire oublier l’hiver et digérer la dinde de Noël avec quelques recettes exotiques, bref, si tout se passe bien on va se mettre bien ! Donc bon hiver à tous, j’essayerai de mettre quelques photos sur mon Instagram, mais à mon retour PROMIIIS je partage tout ça !! Kiss Love HASHTAGTCHAO

Confiture Spicy Poire

spicy_poire

Il fait un temps à rester sous sa couette avec des tartines de pain grillé et du thé par hectolitres !! Du coup il faut de la confiture hyper bonne, et il se trouve que le top pour faire de son appart une bulle de cocooning mega hyper TOUTDOUX CHAMALLOW POWER c’est de faire de la confiture, parce que : 1. ça sent juste ultra ultra bon 2. ça cuit un certain temps donc l’odeur se diffuse bien partout 3. ça a un côté publicité Bonne Maman revival d’antan, bref ON KIFFE. C’est la saison des poires, donc elles sont très bonnes et pas chères, alors GOOO. En plus, c’est le Yummy Day Doudou, donc ça tombe plutôt hyper à pic cette histoire, alors n’oublie pas d’aller mettre un petit coeur sur ma recette dans leur tableau Pinterest, tu seras un amour de coeur en sucre pétillant <3

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Ingrédients pour 2 pots de confiture :

- 1,2 kg de poires mûres

- 700g de sucre

- 1 citron

- 1 gousse de vanille grattée

- 1 pincée de cannelle

- 1 pincée de gingembre

- 1 pincée de noix de muscade

  • Recette :

Peler les poires et les couper en dés.

Dans un saladier, verser le sucre, les poires et le jus d’un citron.

Couvrir avec un linge propre et réserver à température ambiante 2 à 3h le temps que les fruits rendent du jus.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Filtrer le jus, dans une casserole à feu moyen, laisser cuire 10 min.

Ajouter les fruits et le sucre ainsi que les épices, laisser cuire environ 45 min en tournant régulièrement avec une spatule.

Retirer du feu.

Mixer avec un plongeur le sirop et les fruits plus ou moins longtemps selon la consistance souhaitée : très homogène ou avec des morceaux de poires.

Laisser refroidir, la confiture épaissira en refroidissant.

Stériliser ou passer sous l’eau bouillante des pots de confiture vides ou des bocaux, les remplir et conserver au frais.

On peut aussi rajouter des amandes émondées entières au moment de rajouter les fruits et les épices à la cuisson.

YD_Doudou (1)

Et toi c’est quoi ta recette cocooning ?

Goodbye October

Et voilà, terminé la saison des pumpkin spicy trucs, car BREAKING NEWS : Winter is coming !! Mais sur le blog, attendez vous à un hiver plutôt tropical, puisque la Reine des Tartes s’envole pour l’Asie : Thailande, Bali et Malaisie. Donc je vais devoir dire « flute » à l’assiduité pendant un petit mois, mais c’est pour mieux revenir avec plein d’ingrédients et de recettes qui te  réchauffent un hiver !

october

Hot Spot : Beijing8 : resto de dim sum

beijing8La semaine dernière, j’ai participé à un déjeuner de presse spécial blogueurs au Restaurant Beijing8, perso j’ai pas été déçue du voyage. J’étais déjà passée devant, vu d’extérieur ça donnait plutôt envie d’y rentrer, mais allez savoir pourquoi je n’y étais jamais allée. L’occasion se présentant, je suis maintenant en mesure d’en dire quelques mots : Beijin8, on pourrait le résumer par un HASHTAGlechinoispaschiant. Voilà, parce-que oui c’est encore un resto chinois, mais c’est des dim sum, alors tout de suite on est un peu plus perdus que quand ça dit nem aux crevettes hein ? Mais au départ ça m’a fait pareil en fait. Les dim sum, c’est comme  des raviolis vapeur, mais avec des trucs vraiment TRES bons dedans, genre des vraies recettes, avec des légumes, du saumon ou du porc par exemple, ou tout veggie, pas mal d’épices aussi, mais tout ça bien équilibré en goûts et en piquant.

PA211400_Snapseed

3

gens qui mangent l'appareil photo à la main = blogueurs contents

gens qui mangent l’appareil photo à la main = blogueurs contents

Il y avait plein de sauces aussi, des sucrées à la prune/cacahuète, des pimentées…On a goûté un panier dégustation avec des dim sum de toutes les couleurs, très seyants dans l’assiette et plaisants pour l’oeil, ainsi que des salades de pomme de terre crues (et c’est bon !) ainsi que des haricots rouges bien assaisonnés, très yummy. Franchement dépaysant donc, mais quand même adapté à nos goûts de gentils français un peu douillets niveau piment et épices.

PA211401_Snapseed

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ils servent aussi du thé glacé pomme gingembre ou gingembre tout seul, qui termine bien tout ça avec un peu de sucré rafraichissant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il existe un restaurant en Suède, qui si l’on en croit le nombre de likes sur leur page Facebook, beaucoup plus élevé que sur celle d’ici, doit beaucoup plaire aux scandinaves et de manière générale on peut leur  faire confiance en ce qui concerne les tendances des trucs beaux et bons, donc franchement VAS-Y ! En plus c’est très abordable avec des menus déjeuners autour de 10€, le service est rapide, en cohérence avec leur concept de fast-food healthy, pour moi toutes les promesses sont tenues et on mange pas des dim sum comme ça partout, donc GOOO !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Beijing8

23 rue de la Charité

69002 Lyon

Métro Ampère

04 78 03 29 64

Participez à leur concours pour gagner 100 dim sum sur leur page Facebook